Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Troisième cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Troisième cours   Mer 1 Oct - 13:30

[lire ce post avant tout chose]

La porte de la classe s'ouvre lentement, laissant, une fois de plus, entrer une jeune femme à la démarche légère et au teint pâle. Mélina, le professeur, avance jusqu'au bureau, sur lequel elle pose sa serviette. De cette dernière, elle sort un classeur assez épais et le pose sur le bois avant de laisser la serviette tomber sur l'estrade, à côté du meuble. A partir d'aujourd'hui, ce sera la fin du jeu pour ces élèves. Quoique... Ils allaient entrer dans les méandres de mythologies qu'ils ne connaissaient probablement pas. Déjà, il faudrait leur expliquer qu'il n'existe pas une seule mythologie, même concernant les dieux grecs. Ce qu'elle ferait dès lors que Lucas aurait terminé son exposé. Ensuite, elle verrait pour rendre son cours plus interactif, plus 'ludique'. Arf, elle pourrait lui donner des airs de jeu, certes, mais... Ca ne ressemblerait plus à un cours donné par la fille d'Hadès.

La jeune femme, ayant laissé son ombre vers la porte, comme à l'habitude, se leva et prit une craie. Elle se savait en avance, et commença à préparer le tableau. Elle traça une grande ligne droit, blanche, verticale, en plein milieu et donna un titre à chaque côté dudit tableau ; d'un côté, Mythe Grec, et de l'autre Equivalent commun. Allez savoir ce qu'elle entendait par là... Et, maintenant que les élèves commençaient à la cerner, il ne serait difficile de savoir qu'elle testait leur vivacité d'esprit et leur capacité à faire des liens entre les choses. Le but étaient qu'ils voient que, encore aujourd'hui, la mythologie grecque était partout - sa spécialité, ç'avait été le sujet de sa thèse, deux ans plus tôt. Que, même si les rituels ne s'exécutaient plus, même s'ils avaient changé de nom, même si les religions étaient différentes, ils étaient toujours là, d'une certaine façon.

Elle finit de tracer son tableau, et le ferma, rabattant les deux côtés sur le centre, pour cacher ainsi son oeuvre. De cette manière, si l'élève devant faire l'exposé avait besoin du tableau, il pourrait s'en servir sans tout défaire.
Calmement, après avoir reposé la craie, la professeure s'assit, comme d'habitude, sur son bureau, dans l'attente de ses élèves.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Mer 1 Oct - 15:04

Il y avait un autre cours de Mythologie. Orwalle avait trouvé le précédent très instructif, elle décida d'y assister. Elle était en avance, elle prit tout son temps pour se préparer. S'habiller d'un débardeur beige et d'un pantacourt en jean. Se coiffer de façon à faire ressortir ses mèches pétrole. Se chausser de basket fines.

Tout cela était tellement inscrit dans les habitudes de la russe qu'elle pouvait le faire en pensant à autre chose. Notamment l'incident du bar. C'était elle qui avait failli faire tuer Lucas avec sa colère. Elle était incapable de résister à ses émotions, elle était gouvernée par l'instinct. Bien sûr, Mélina était intervenue mais sans elle, il y aurait eu un carnage. De dégout envers elle-même, la jeune fille secoua la tête.

Elle sortit de son bungalow par la fenêtre et se dirigea vers le manoir. Elle prit tout son temps pour être sûre de ne pas être en avance. A mi-chemin, elle se rendit compte qu'elle avait oublié sa besace de cuir. Elle retourna la chercher et repartit, d'un bon pas cette fois, vers le manoir.

Elle retrouva facilement la salle à la porte ouverte. Elle frappa puis entra en saluant la prof d'un "bonjour mademoiselle". En louchant vers l'horloge, Orwalle constata qu'elle était pile à l'heure, encore une fois. Elle alla poser son sac puis se dirigea vers l'estrade. Elle remarqua au passage que les bords du tableau étaient fermés. Mélina devait leur réserver un exercice.


- Excusez-moi, Mademoiselle.

Orwalle marqua une pause et prit une grande inspiration avant de poursuivre. Elle avait besoin de l'aide de sa proffesseure, c'est pourquoi elle parla d'un ton calme et concis, ni hautain ni obséquieux.

- Voilà, j'ai repensé à ce qui s'était passé au bar et je me suis dit que c'était à cause de ma colère que ça avait failli mal tourner. J'aimerais apprendre à me contrôler et je voulais savoir si vous vouliez bien m'y aider.

Elle leva le visage pour regarder sa compatriote dans les yeux en attendant sa réponse. Elle avait besoin de cet entraînement mais elle n'était pas encore décidée à ramper comme une larve au pieds de Mélina pour l'avoir. Si celle-ci refusait, tant pis, la jeune fille se débrouillerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Mer 1 Oct - 15:27

Tic tac, tic tac... Mélina n'avait jamais dit à ses élèves que la pendule, là haut, avançait de cinq minutes. En général, ils avaient tous leur montre, ou bien pestaient qu'elle les lâchait toujours en retard. Ce qui indiquait qu'Orwalle n'était pas en retard, mais au contraire, en avance de cinq minutes.
Elle la vit arriver depuis le couloir, comme à l'habitude, et constata que sa compatriote était sans doute la seule personne relativement motivée qui mettait les pieds dans cette salle - quoique... Elle la regarda passer et, assez froide, répondit à son salut par un hochement de tête. Elle l'aimait bien, cette gamine. Ceci dit, le comportement qu'elle avait surpris de sa part la veille dans le Bacchus' Nest l'avait rendue un peu moins amicale - déjà qu'elle ne l'était pas beaucoup...

Aussi, la voir s'avancer, reconnaître ses torts, et demander de l'aide fut-il bien vu par la jeune femme. Elle ne disait jamais ou rarement ce qu'elle pensait lorsque c'était positif, mais n'en pensait souvent pas moins. Elle ne disait pas, mais dans l'intimité de son crâne, une pointe de contentement et de satisfaction s'était montrée vis à vis de la jeune fille. De là à ce qu'elle accepte de lui procurer de l'aide, il n'y avait qu'un pas... Mais ce dernier était particulièrement dur à franchir.

Elle se passa la langue sur les lèvres, songeuse. Devait-elle l'aider? Pourquoi le ferait-elle? Parce qu'elle était professeure, parce qu'elle savait se contrôler, parce qu'elle avait face à elle une personne désireuse de réussir? Arf, argument fallacieux et sans importance, qui ne sauraient pas la convaincre. Alors quoi? Pour quelle(s) raison(s) l'aiderait-elle?

"Constater cela est une bonne chose, Orwalle."

Elle parlait du constat qu'elle avait fait par rapport à sa colère.

"Je veux bien vous aider. Mais ce sera sur votre temps libre, et certainement pas au détriment d'autre chose - excepté vos loisirs, peut-être. Et je vous garantis que ça ne sera pas spécialement simple, ou même que vous verrez des résultats spectaculaires du jour au lendemain. Ce genre de choses prend du temps."

Ou comment essayer de décourager quelqu'un. Si elle s'entêtait, Mélina saurait si elle l'aidait ou non.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Mer 1 Oct - 15:44

A la réponse de Mélina, Orwalle hocha la tête. Elle savait que cela serait long, probablement difficile. Lutter contre des automatismes, comme la colère, ancrés dans toute une vie, cela ne se faisait pas en claquant des doigts. Sacrifier des loisirs ne la dérangerait pas, quels loisirs avait-elle à part le combat et la drogue, à laquelle elle voulait renoncer ? Ce ne serait pas une mauvaise chose d'occuper son temps libre, trop long depuis qu'elle était sur l'île. Elle répondit d'une voix claire :

- J'avais conscience qu'un automatisme pareil ne se déferait pas comme ça. Néanmoins, je suis prête à sacrifier mon temps libre s'il le faut pour arrêter de mettre les autres en danger. Si vous pouvez m'aider, j'accepte avec joie.

Elle ne releva pas la phrase de Mélina. Ce constat, cela faisait bien longtemps qu'elle l'avait fait. Mais elle ne s'était jamais vraiment décidée à changer auparavant. Pourquoi changer quand cette colère vous protège ?

Seulement voilà, quand vos réactions inconsidérées mettent les autres en danger, il est peut-être temps de commencer à se poser des questions. Et Orwalle espérait vraiment que Mélina l'aiderait, bien qu'elle ne le montra pas. De son propre chef, elle avait d'ailleurs commencé un sevrage brutal. Elle arrêterai de toucher à cette saloperie qu'était l'héroïne. Comment ? Simplement en ne quittant plus l'île. Elle s'astreignait à faire tant de choses qu'elle n'avait plus une minute de libre.

Ayant obtenu une réponse, elle alla s'installer à sa place et sortit les notes qu'elle avait prises la dernière fois. Elle commença à les réécrire au propre, essayant de former un cours cohérent laissant de côté les interventions des autres. Au bout de quelques minutes, elle lança un regard oblique vers la porte. Pourquoi personne n'arrivait ? Il était pourtant l'heure.
En effet, en bonne petite ado désorganisée, Orwalle n'avait pas de montre dans son sac mais des tas de trucs totalement inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Ven 3 Oct - 21:58

Lucas avait fini son exposé au cours de la nuit et s'était endormi vers 3 heures du matin. Il avait hésité à se lever à 6 pour relire mais le courage lui manqua. Finalement il se leva à 8h30. Juste le temps de faire une ou deux pompe de se doucher...faut être potable lors d'un exposé devant...la prof la plus sexy. Il prit ses quelques notes.

Il avait beaucoup travailler, du moins plus que normal. Il avait lu le livre apporté par Mélina...cela n'avait pas été facile et il lui avait fallu du temps ! Il n'avait pas été à la bibliothèque...

GRâce à ses connaissances générals à internet pour vérifier certaines choses et les notes prises durant la lecture, fastidieuse, du bouquin de Meli. Il avait dut employer un dictionnaire de latin et avait appris en quelques heures les différentes déclinaisons. Il n'avait pas tout traduit. En réalité il avait jsute traduit les titres et puis finalement il n'avait que lu les parties qui l'interessait : cela avait réduit le travail !


On ne change pas ses vieilles habitudes. Lucas arriva en retard. Il portait dans sa mains quelques feuilles désordonnées et deux minutes après l'heure sur sa montre il entra en classe. Son regard se porta d'abord sur sa dulcinée, il ne put s'empécher de penser qu'elle était diaboliquement belle. Ensuite il regarda l'heure. 7 minutes de retard? Eh bien. C'était fou.

Il dut, comme d'habitude s'excuser.

- Désolé pour ses 2 minutes de retard.

Lucas constata qu'il était de moins en moins en retard.

*Je m'améliore*

Il alla s'installer à une table tranquille. Il attendait que la prof l'invite à faire son exposé. Mais cela ne commencerait pas tant que d'autres élèves n'arriveraient pas.

- Ils sont pourtant sans grande importance...soupira Lucas tellement bas que seul lui put l'entendre.

Lucas n'avait pas beaucoup d'intérêt pour les autres. Juste pour certaines personnes...

Il fallut quelques minutes pour que le jeune rebelle remarque qu'il n'y avait dans la classe qu'Orwalle et Mélina...
*elles ont du parlé de l'autre jour...* Pensa Lucas qui lui n'en avait fait aucune allusion.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Sam 4 Oct - 12:55

A la bonne heure ! Orwalle était prête à bien des choses, visiblement, pour que ce genre de choses n'arrivent plus. C'était parfait. Un maigre sourire passa sur son visage. Bien.

"Nous conviendrons d'heures pour vous aider à parvenir à une maîtrise de vous-même."

Une manière élaborée de dire que c'était bon, qu'elle la contacterait pour les jours où elle viendrait lui enseigner la maîtrise d'elle même. Elles verraient plus tard, déjà elle voyait une silhouette se détacher dans le couloir, avançant vers la salle. Deux élèves. Bien, ça changeait... La dernière fois, elle en avait eu trois ou quatre, alors si ça devait diminuer à chaque fois... Elle avait toujours sa session de rattrapage, mais si ça continuait, elle se verrait forcée de la supprimer. Ainsi, la mythologie n'intéressait aucun élève? Bien. Parfait. Ca lui ferait moins de travail.

Toujours sur son bureau, l'ombre sur la porte, elle observa Lucas entrer en tournant légèrement le visage. Ah, au moins un qui était forcé d'assister à son cours, après tout... Il avait un exposé à faire et puis... Et puis la suite ne regardait personne. Il était encore en retard. Bah, là... Habituellement, elle lui aurait fait la morale, mais là... Elle n'avait qu'une élève à l'heure, alors bon...

"Il serait bon d'être ponctuel au moins un jour dans l'année, jeune homme, fit-elle simplement. Allez vous asseoir."

Garder les apparences, encore et toujours... C'était comme un jeu, pour elle. Ne pas montrer ce qu'elle pensait, jouer la comédie, faire celle qui n'a rien de plus qu'une relation de prof à élève avec chacun d'entre eux, même si ce n'était pas le cas pour tous... Pour éviter les ennuis. Ce qui l'amusait, dans ce jeu, c'était le danger. Elle risquait son boulot, peut-être même sa carrière, en fréquentant un de ses élèves. Surtout qu'elle n'avait pas l'avantage du prof sympa, qui, même choper par un élève, ne craignait rien puisque l'élève en question l'aimerait bien ; elle, l'élève se ferait une joie de la dénoncer pour ne plus la voir. Hmm, ce goût du risque... Elle adorait ça.

"Bon... Puisque vos camarades ont l'air particulièrement motivés pour suivre ce cours... Nous allons attendre encore cinq minutes. Vous viendrez faire votre exposé sur Arès passé ce délai, Lucas."

Froide, sans émotion, calme. Loin de la colère de la veille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Akira
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 279
Age : 23
Parent divin : Artémis
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Sam 4 Oct - 15:04

Akira arpenté les couloirs du manoir, accélérant le pas. En effet, le troisième cours de Mélina-sensei avait commancé depuis quelques minutes et elle ne désirait pas arriver en retard. Un exposé comme punition lui avait suffis !
Ah ! Elle arrivait enfin face à la porte. Elle toqua avant de pénétrer dans la pièce, enchaînant le salut traditionnel Japonais.

-Bonjour ! s'exclama-t-elle à l'adresse des deux autres personnes qui étaient dans la salle.

Elle s'assit à une table un peu en retrait avant de prendre ses affaires. Elle n'était pas en retard, c'était le principal ! Elle soupira de soulagement avant de se redresser. Les deux autres élèves étaient Lucas (le rebel) et Orwalle, deux enfants d'Arès qui avait été présent au cours dernier.
Bon, ce n'était pas de nouvelle tête !

*Alors, qu'allons-nous faire aujourd'hui ?* songea-t-elle.

Puis, elle se perdit dans ses pensées, songeant à la veille et sa rencontre avec Keith. Que faisait-il à présent ? Allait-il venir au cours ?
C'était si étrange de tomber amoureuse !

(court, court, je sais....savait pas quoi mettre....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Dim 5 Oct - 12:56

Mélina la recontacterait. Orwalle hocha la tête, avec un sourire. Songeuse. Mélina avait dû apprendre facilement à se contrôler, ce devait être dans sa nature.
Et puis, la prof ne devait pas être tiraillée comme elle entre deux cultures, deux modes de pensée. Pas facile de savoir qui on est entre une slave froide, peu liante et une japonaise, gentille, modeste et agréable.
Peut-être était-ce pour cela qu'Orwalle passait pour une psychopathe. Sans réelles racines auquelles s'accrocher, elle se donnait des airs de dure, remplacant par un paraître son âme véritable.

La russe fut tirée de ses pensées par Akira qui entrait. Elle détailla attenvement la nouvelle venue. Il y avait quelque chose de changé chez la japonaise. Plus d'assurance, du rouge aux joues et comme une ombre de sourire.
Soit elle venait de faire du sport, soit il y avait un garçon dans l'histoire. D'ailleurs, la miss semblait déçue de ne voir que Lucas et Orwy.
Peut-être pensait-elle trouver quelqu'un d'autre ?

Epuisée après la nuit dernière, Orwalle ferma un instant les yeux. Qu'est-ce qu'elle avait faim ! Il faudrait qu'elle pense à aller à la cafétéria, après.
Penser à la cafétéria lui rappela le réfectoire, ce qui lui rappela le couteau qu'elle y avait laissé.
Allons bon, peut-être qu'Akira l'avait ?
Il faudrait qu'Orwalle pense à la prendre à part, pour lui en demander des nouvelles.
C'était un beau couteau, un de ses premiers, qui lui avait couté cher. Non, vraiment, elle ne voulait pas l'avoir perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Keith
Demi-Dieu Lambda
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Dim 5 Oct - 12:58

Keith avait réussi à comprendre qu'il y avait des cours et même si il n'était pas sur de savoir qui le donnait et sur quoi il portait, il avait décidé d'y aller. Dans le manoir il avait demandé des explications pour trouver la classe...Les quelques élèves qu'il rencontra lui donnèrent de brèves explications...
- N'y va pas...c'est pour ta survie. Si t'y tiens vraiment tu va tout droit puis à gauche puis à droite et encore à gauche, tu monte des escaliers t'en descends et tu devrais trouver une classe.

Keith n'avait pas très bien compris mais après un certain temps il trouva tout de même par hasard...

Il entra : visiblement le cours n'avait pas encore commencé cela rassura plus ou moins Keith. Il observa chaque personne du cours. Une jeune fille, un garçon, Akira. Quand il la vit son coeur fit un bond et il baissa les yeux. Il se tourna vers la prof et dans un mi grec mi anglais, mi gaëlique lui dit :
- Je comprenais pas les indications qu'on m'a donné. Désolé pour le retard, mademoiselle Ad.

Le message était compréhensible pour une personne comprenant l'anglais et le grec : il avait employé un ou deux mots en gaëlique pas très important.

Il restait debout, les yeux baissés face à sa prof, attendant qu'on l'invite à s'assoir. Il savait qu'il avait quelques cours de retard, et qu'il serait difficile pour lui de comprendre et surtout que les relations divines n'étaient absolument pas son fort puisqu'il ne connaissait que les dieux celtes, mais il voulait tout de même assister à ce cours, comme pour respecter ou encore pour se forcer à voir des gens...

Il tournait le dos à Akira à présent (il regarde vers le prof) mais pourtant il pensait à elle. Il ne savait pas comment se comporter avec elle ou plutôt pour l'instant...peut être que dans quelques minutes, si il se détend il parviendra à être naturel...

Keith se souvenait que c'était la prof qu'il avait vu l'autre jour...il aurait été difficile de ne pas s'en souvenir... Elle avait la peau blanche des boucles noirs foncé qui contrastait fortement avec la pâleur de son visage, des lèvres rouge sang. Et un air froid, glacial qui inspirait la terreur. Keith, lors de la rencontre, l'avait trouvé aimable dans le sens où elle l'avait aidé et ou son air paraissait moins effrayant. Mais à présent il avait un peu "peur". Elle paraissait beaucoup plus "puissante" ici que dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Dim 5 Oct - 15:11

Aha, arrivée de deux autres élèves... Bon, c'était pas le top du top, quatre élèves dans un cours, mais elle ferait avec. Elle observa Akira passer d'un air réprobateur en claquant la langue d'un air mécontent, sans rien dire davantage. La jeune fille devait se souvenir de ce qu'il s'était passé la dernière fois qu'elle était arrivée en retard.
Mélina était finalement descendue de son bureau et jaugeait sa classe d'un air calme et pourtant assez sévère. Et voici que le dernier arrivait. Keith. Ce gamin qui ne parlait pas le grec, à qui elle avait refilé un dictionnaire, et qui venait de s'exprimer dans un baragouinage tout à fait insupportable pour ses oreilles. Ouch. Elle lui indiqua une table, devant son bureau, au premier rang, à laquelle elle l'enjoignit à s'asseoir. Puis s'adressa à l'ensemble de la classe.

"Bien. Aujourd'hui, sur vous quatre, j'ai une élève qui a été ponctuelle. J'aimerai que vous suivez son exemple, je ne peux pas me permettre d'attendre chaque jours des retardataires. C'est une heure de cours, pas quarante minutes. Pour la peine, il est..."

Coup d'oeil à la pendule.

"... 9h08, donc je ne vous laisserai pas partir avant 10h08. Sortez vos affaires."

Froide, elle parlait néanmoins un peu plus lentement qu'à l'habitude, et toujours avec cet accent russe qui lui faisait rouler les consonnes. Passant devant son bureau, elle descendit de l'estrade, désignant le tableau.

"Lucas, vous savez ce que vous avez à faire..."

Elle-même partit s'asseoir, comme lors du dernier cours, au fond de la classe, croisant ses jambes sous le pupitre, une feuille et un stylo sous la main pour corriger le jeune homme. L'ombre avait pris sa place au plafond, mais, contrairement à ce qu'on pouvait penser, elle ne surveillait pas les élèves, ou plutôt n'en fixait qu'un seul. Ce n'était pas dur, de se montrer si froide avec lui, puisque c'était naturel chez elle, mais c'était difficile de garder les apparences et de maintenir une ferme distance prof/élève lorsqu'ils n'étaient pas seuls. Elle s'en contentait néanmoins : ça faisait parti du 'jeu'.

"Nous vous écoutons."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Lun 6 Oct - 19:26

Lucas se leva et monta sur les strades pour ensuite s'installer au bureau du professeur. Quitte à faire les choses autant les faire correctement ! Lucas regarda son auditoire : quatre personnes : c'était peu mais d'un autre côté il s'en foutait un peu des gens devant qui il allait présenter ses recherches et connaissances.

- Bien, commença t il, on pouvait remarquer qu'il tentait de mettre de la motivation dans sa voix, mais son air habituel de désinvolture se remarquait toujours.

Il regarda ses feuilles : il n'avait ni étudier ces notes parquoeur ni relu une seul fois. D'un autre côté c'était tout frais dans sa tête vu l'heure à laquelle il avait terminé. Et puis la plupart des choses il les avait là, dans sa tête. 14 ans ici, quelques années de cours, quelques rencontre quelques livres lus, ca suffisait pour une très bonne culture mythologique.

- Tout abord, bref résumé assez connu et donc légèrement inutile.
(voila ce que cela donne lorsqu'on improvise)
- de notre chère
(une pointe d'ironie et donc une pointe d'humour attire toujours l'attention)
- dieu du combat, qu'on a nommé Arès. Les romains déformèrent son nom pour donner Mars. Il est donc dieu de la guerre et de la violence ainsi que de la vengeance. Les grecs voient en lui le "dieu des larmes". Il représente la bataille désordonnée, le carnage, comparé à Athénas qui est plus stratégique que bourrine. Unique fils légitime d'Héra et de Zeus
*ils étaient frères et soeurs, ils auraient du se douter qu'il donnerait un enfant ayant des problèmes...*
- Ses attributs sont la lance, la torche et le casque. Sa famille maintenant. Sa soeur est Eris, à savoir la discorde, ses fils : Déimos la terreur, phobos la panique, et Enyo déesse de la bataille.
*Quelle charmante petite famille...*
Il n'avait ni parlé avec monotonie mais pas non plus avec intonnation, c'était rapide, enchaîné : cela n'était pas important et Lucas aviat entendu cela trop de fois pour qu'il puisse y faire passer le moindre sentiment.
- Arès et ses relations familial.
*On va s'amuser*
Il consulta ses notes, un regard rapide mais pas caché, de toute facon si il avait des notes c'était pour s'en servir, non?
- Comme vous allez le remarquer, il est adooooooooré par tout le monde. Son père lui a dit, je cite : « Je te hais plus qu’aucun des dieux qui vivent sur l’Olympe. Car tu ne rêves que discordes, guerres et combats. » Sa mère elle a dit à peu près la même chose après la guerre de Troie. Et personne ne l'aime mis à part Aphrodite.
*Aller savoir ce qu'elle lui trouve !

Ses parents reconnaissent qu'il était une erreur...c'est déjà ça !*
- Comparé au romain qui eux, adore leur dieu de la guerre et lui consacre plein de temple, les grecs n'apprécient pas Arès.

Lucas aviat terminé son introduction sans intérêt.
- Voici les choses interessantes qui commencent. dit il en laissant sans s'en rendre compte un peu de suspence, c'était peut être parce que cette partie l'intéressait vraiment? Arès au combat.

[je vous laisse un peu rpgiser avant qu'il poursuive ^^ Alors suis toujours fénéante? J'ai pas vérifié toute les sources et j'ai pas fait de confrontation de docutment mais c'était déjà pas mal comme ca lol. Et puis des fautes cela rend plus réaliste xD
J'espère que cela n'était pas trop embêtant ^^"]

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Ven 10 Oct - 18:01

Lucas s'était lançé dans un exposé, très complet aux yeux de sa soeur. En même temps, depuis le temps qu'il était à l'école, il avait du apprendre pas mal de trucs. Elle, elle n'avait jamais étudié de façon scolaire. Son parcours était plutôt chaotique, non qu'elle soit stupide, mais juste trop... dangereuse aux yeux du sensei pour aller dans une école normale.

L'éducation de la russe avait donc été étrange, elle n'avait pas de cours proprement dits mais des miettes de savoir distillée par son père adoptif ou les autres maitres du dojo quand ils pouvaient. Son savoir était très parsemé : elle était un génie en histoire, géographie et langues mais nul ne lui avait fait étudier les maths ou même la SVT. Et encore moins la mythologie grecque.

Lucas, lui, semblait connaître pas mal de trucs sur cette école. Orwalle nota donc tout ce qu'il disait. Sa fiche de notes propres et ordonnée ne fut bientôt plus qu'un vague souvenir. Entre quelques lignes d'une écriture cyrillique s'intercalaient des kanjis, du grec ancien et même un peu d'anglais. La jeune fille écrivait vite, petit et à l'arrache. Même si quelqu'un était parvenu à connaître l'étrange mélange de langues utilisé, il n'aurait pas pu déchiffrer les pattes de mouches qui les composaient. Elle avait toujours été la seule capable de se relire.

Lucas ayant marqué une pose, sa soeur laissa vagabonder ses pensées. Vers l'avenir, chose qu'elle n'avait pas faite depuis sa première dose. Que ferait-elle lorsqu'elle devrait quitter l'école ?
Peut-être se ferait-elle engager comme surveillante. Mouais, bof.
Peut-être retournerait-elle dans le monde des mortels pour y passer un doctorat de langues ? Cela lui plaisait déjà plus. Mais en peu de temps, elle s'était attachée à cette école.
Oh puis merde, on verrait ça quand il en sera temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Sam 11 Oct - 12:37

Mélina s'installa calmement, observant Lucas faire son exposé en prenant des notes. Nous n'en étions qu'à l'introduction, et il énonçait les généralités - dont elle se serait contentée avec un autre élève - d'un ton qui montrait parfaitement que ce n'était pas du tout la partie qui l'intéressait - bien au contraire. Mais même là, il faisait des erreurs, à vouloir aller trop vite... Il ne s'était pas relu, c'était certain - puisque ce qu'il disait était à la base incohérent.

La jeune professeure laissa sa main commencer à noircir sa feuille de note en abréviations cyrilliques. En même temps, elle écoutait d'une oreille les dires du jeune garçon, qui continuait à déblatérer les habituelles conventions concernant Arès.

Mélina a écrit:

Ap. ≠ единственный сын
϶фаистос + эбэ + илличи
->эpиc -> сестра
(1)

La jeune femme releva finalement la tête vers l'élève qui continuait, sans faire de fautes particulières, plus que celle déjà faite, et fit un geste de la main pour l'enjoindre à continuer.

-----------------------------------
(1) Ar. ≠ fils unique
Héphaïstos + Hébé + Illithye
-> Eris -> soeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Lun 20 Oct - 18:36

- Arès est fort physiquement comparé donc à Athénas qui elle, est plutôt intelligente. Il n'est pas invincible et dans quelques textes ont peut le voir perdre. Par exemple :dans le Bouclier d’Héraclès du pseudo-Hésiode, il est vaincu par deux fois par Héraclès et dans l’Iliade, il doit s’avouer vaincu face à Diomède. L’Iliade relate également que les Aloades l’enferment pendant treize mois dans une jarre de bronze. Selon le scholiaste, c’est pour avoir causé la mort d’Adonis, placé sous la charge des Aloades. Il est délivré, à bout de forces, par Hermès. [copié collé ca ^^"]

Lucas ne parlait pas encore réellement de ses combats il faisait d'abord une petite vengeance...

- La plupart du temps Arès est ridiculisé dans ses combats.

Dans cette phrase qui aurait pu lui apporté un bonheur inouï, on ne ressentit pas vraiment ce petit plaisir. En fait des coup bas comme ceux là, n'étaient guère interessant aux yeux de Lucas.

[du fait que je n'ai rien trouvé sur le sujet ^^" j'ai pas grand chose à dire ^^"]


Lucas raconta un récit sur Diodème et Arès à Troie où Athèna, rendue invisible grâce au casque d'Hadès s'était débrouillé pour détourner l'attaque de Diodème qui pu blesser le dieu de la guerre.
Après la narration du récit Lucas entreprit de détailler les phase interessante, à savoir ceux qui racontait le combat. Il se leva même pour faire quelques schémas sur le tableau. Etant donné qu'il s'y connaissait en arme et en technique de combat et qu'il connaissait bien son père ainsi que le récit il eut facile à dessiner (bien que ses bonhommes étaient très peu représentatif. Pour les distinguer, Diodème avait une sorte de lance de dessiner à côté de lui ainsi qu'un D, Athéna avec des cheveux longs sur un personnage 'batonnêt" et Arès était anormalement grand puisqu'il était grand dans la plupart des mythes.) A l'aide de quelques flèches bien placées et d'un discours plutôt clair => extrêment rare. Il expliquà le combat.
Il fit de même pour quelques autres récits et résuma avec les techniques principales de son père et surtout ses points faibles.

Sa présentation, surtout lors de la description des combats était plutôt attrayante bien qu'il avait eu du mal à cacher sa voix blasé.

Satisfait de son exposé il retourna s'asseoir sans faire attention aux autres.

*Me demande comment elle va m'évaluer...*

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Jeu 6 Nov - 14:43

L'avantage au fait que beaucoup d'élèves s'étaient découragés à venir à ce cours, c'était que la plupart encore là étaient attentifs. Il n'y avait pas une mouche qui volait pendant le récit de Lucas, simplement ponctué par le bruit d'une plume qui court sur le papier, la professeure qui prend des notes et corrige les erreurs de son élève. Puis, lorsqu'il a fini, elle se lève et le laisse retourner s'asseoir, parlant de sa voix froide, avec son fort accent russe.

"Ce n'était pas trop mal, souffla-t-elle. Je me serais attendue à mieux, mais ce n'était pas médiocre."

Elle s'avance dans la salle, pour retourner à sa place, sur l'estrade. Mon pauvre petit Lucas, ne t'attends pas à un traitement de faveur. Elle consulte ses notes, et s'assied sur son bureau, croise ses jambes, le verdict tombe.

"Ta plus grosse erreur est une erreur de cohérence. Tu parles d'Arès comme fils unique - ce qui est en soi une erreur, puisqu'Héra et Zeus ont également eu Héphaïstos, Hébé et Illithye comme enfants, entre autres - mais juste après, tu nous parles d'Eris comme de sa soeur. Si tu dois te contredire, cite tes sources, les auteurs qui peuvent avoir décrit l'une version ou l'autre, mais pas ainsi. Ce ne peut être considéré que comme une faute."

Elle lit encore quelques unes de ses notes, avant de les poser sur son bureau.

"Tu aurais également pu approfondir tes récits. Tu es resté trop en surface. Ceci dit... Tu as su suivre un fil conducteur, et un ersatz de plan d'exposé. Ce n'est pas trop mal. Si je devais le noter, j'aurais mis onze ou douze sur vingt."

Mais c'était plus une punition qu'une évaluation, après tout.

"A ce sujet, notez bien que vous aurez une évaluation bientôt. Pas lors du prochain cours, mais celui qui suivra. Prévenez les personnes qui pourraient être encore intéressées par l'étude de leurs parents."

Il lui semblait qu'elle était la seule à évaluer les connaissances de ses élèves. Mais, contrairement aux apparences, ce n'était pas pour les emmerder, mais par souci de voir où ils en étaient. Après tout, elle ne pouvait pas continuer si aucun ne suivait, logique, non?

"Reprenons le cours, maintenant."

Elle effaça le tableau utilisé par Lucas, et ouvrit les deux pans, découvrant le projet qu'elle avait en tête (pour savoir de quel tableau il s'agit, référez vous au premier post).

"Nous en avons fini avec la présentation de douze dieux. Maintenant, nous allons voir où vous pouvez des informations sur eux ailleurs que dans la mythologie grecque. Ca demandera appel à votre culture générale, et si vous ne savez pas, notez ce qui vous semble important. Ce sera également un exercice de réflexion. Je vous explique le principe."

Elle prend une craie, et, dans la partie "Mythologie grecque" note le nom de Charon.

"Charon est un personnage mythologique présent chez les grecs et les romains, par exemple. Mais nous n'allons pas rester cantonnés à cela - ce serait inutile. Il a des équivalents dans bien des mythologies. Notamment la mythologie chrétienne, où il apparaît sous le nom de Saint Christophe. Qui porta l'enfant Jésus sur ses épaules, pour lui faire traverser une rivière."

Elle marque le nom du saint, dans la colonne d'en face.

"Le but est de vous montrer que pour apprendre à connaître vos parents, il faut savoir faire des liens entre les mythologies, autre que des parallèles avec les romains. Les Grecs ne savaient pas tout. Au fil du temps, les autres ont appris de nouvelles informations, dissimulées par des croyances diverses. Vous sauriez me citer un exemple? Personnage, mythe, qu'importe. Il faut faire des ponts."

Ses yeux balayèrent la salle et les quatre élèves. Ils étaient peu, ils ne seraient pas obligés de lever la main - tant qu'il ne parlait pas tous en même temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 36
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Ven 21 Nov - 12:22

[message hrp à supprimer si quelqu'un poste derrière]

Merci de montrer un intérêt à ce cours T.T j'aimerais en finir au moins un, un jour, quoi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Ven 21 Nov - 18:49

Ecouter, en silence. Le comportement actuel d'une certaine jeune russe, quelque part dans une salle de cours. On se tait, on apprend, et on emmagasine le savoir. Voui, on ne se fait pas remarquer. Enfin, dans le cours de la fille de... La fille de qui d'ailleurs ? Bref, dans le cours de Mélina, on évite de se faire remarquer. Surtout si on a été prise à acheter de la drogue la veille par la prof. Surtout si on est soupçonnée d'avoir voulu y entraîner quelqu'un d'autre.

Donc ce cours-çi, Orwy la jouait profil bas, ce qui ne l'empêchait pas d'écouter de toutes es oreilles. Et ce qu'elle entendait et voyait l'intéressait. Correspondances entre les mythologies, hein... Y aurait peut-être une correspondance avec la Snegourotcha... Ou pas.
Enfin, c'était quand même un cours bien intéressant. Mais une évaluation bientôt... Orwalle n'avait jamais vraiment suivi de système scolaire normal, et était également carrément cruche en matière de mythologies, qu'elles soient grecques, latines, chrétiennes, tchécoslovaques ou martiennes.

Ce n'était donc pas la jeune fille qui parlerait la première. Quoique, comme personne ne semblait se décider, elle allait peut-être exposer sa crétinerie au grand jour. Enfin, soyons positif : le ridicule ne tuait pas, ou alors personne n'était jamais revenu pour le dire. Bon, on tente ?
La russe parla, de façon claire, sans lever la main. Elle n'interrompait personne, et peu de gens risquaient de l'interrompre.


- Je suppose qu'on pourrait également faire un parallèle avec Mordgud, la vierge aux yeux blancs des mythes nordiques, non ?

Prévenez-moi si je dis trop de bétises...
C'était bien la première fois que la russe osait hasarder une réponse, encore plus qu'elle n'en était absolument pas sûre. Elle avait tiré la psychopompe nordique d'une lecture lointaine dont elle se souvenait avec peine, mais elle était presque sûre que la Vierge ouvrait les portes de l'Enfer, comme Charon en faisant traverser le Styx. Enfin, c'était une hypothèse, mais au moins, elle se coucherait moins bête ce soir.

La jeune fille s'était tendue pendant qu'elle prenait la parole et se força à se rasseoir plus normalement. Elle attendit une réponse de Mélina, qui serait probablement négative, mais au moins, elle aurait essayé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 24
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Troisième cours   Lun 1 Déc - 20:30

Lucas écouta attentivement ses erreurs. Si il avait préparé il aurait sans doute vu cette erreur...ou pas, mais de toute façon il n'avait pas préparé et n'aviat pas l'intention à l'avenir de préparer quoique ce soit.
Une interro sur les deux dieux de l'olympe? Lucas fit la moue ; aucune envie de cet interro. Non pas qu'il n'aimait pas les interro (bien qu'en fait c'est le cas) ou juste le système scolaire (ca aussi il hais) mais évaluer une chose pour laquelle on l'a si souvent évalué ne l'intéressait guère. D'un autre côté sécher le prochain cours de Mélina non plus.
Il était résigné à devoir répondre à des questions fastoches? Quoique avec Mélina les questions pourraient se révéler ardues. Mais bon d'un autre côté si elle fait trop difficile tout le monde sera en échec. Mais en fait ca non plus ca ne compte pas vraiment puisqu'elle risque de s'en foutre. Bref Lucas n'avançait pas dans ses pensées.

Et voilà qu'à force de réfléchir en cours (ce qui logiquement devrait être normal...) il avait perdu le fil de ce même cours. Il regarda le tableau, chiron saint Christophe. Lucas ne connaissait pas très bien ca. La concordance entre les mythologie...malgré qu'il en avait parlé dans son travail, cela avait nessécité quelques recherches pour certaines correspondances.
Ah, apparemment Mélina avait posé une question ; mais quoi? Et puis encore bien même Lucas aurait eu la réponse, il n'étiat pas sure de la donnée car il avait déjà assez travaillé aujourd'hui.
Orwalle se lança courageusement. Sa réponse était elle juste ou fausse? Bonne question, Lucas attendait que la prof y réponde.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Troisième cours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Troisième cours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troisième cours : Théorie !
» Troisième cours : La métamorphose humaine
» Troisième cours
» cours de latin
» Cours informatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: L'ile principale : Odysseus :: Le manoir :: Les salles de cours :: Cours de Mythologies et de Relations Divines-
Sauter vers: